Partagez|
BPP262-1204.74-1 - Murder at Blackpoint Prison
Messages : 25
Date d'inscription : 16/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: BPP262-1204.74-1 - Murder at Blackpoint Prison Mar 23 Jan - 23:05

Murder at Blackpoint Prison


Chasseurs pour la mission : Eleanor Miler – James Murphy – le « Juge » Von Castle – Balthazar Zacharias
Rapport écrit par : Eleanor Milner


12 avril 1874 – 11h – Salle de Briefing de la Fondation

Nous avons été contactés pour une affaire à Blackpoint Prison.
C’est une prison de haute sécurité installée sur le rocher de Blackpoint à une cinquantaine de kilomètres des côtes. L’île n’est accessible que deux fois par jour et elle est relié au monde extérieur par télégraphe. Il y a 7 gardiens et 21 prisonniers (maintenant 20). Le bâtiment a une architecture carrée, possédant une seule entrée. Le premier étage est le quartier administratif et des gardiens. Le 2 étage est celui des cellules. Au sous-sol on trouve la morgue et l’infirmerie.
Un cadavre portant un uniforme de policier a été retrouvé. Il a été entièrement écorché, plus aucune trace de peau et d’ongles. Il a également des traces de morsures au niveau du cou qui sont encore visible. Le meurtre a eu lieu la nuit du 11 au 12 avril. La victime porte le nom de John Hellton, il était chef de gang de Cardiff et avait déjà réussi à s’échapper d’une autre prison. C’était l’un des derniers arrivants. Il a été découvert dans sa cellule qu’il partagé avec Clayton Stocker.
On découvre dans les archives que la Fondation a envoyé une dizaine de personnes dans cette prison. Quatre notamment retiennent notre attention.
Ottis Bennett : Possédé un bordel où il avait une succube. Mort.
Bert Chapman : Suite à une rencontre avec un vampire, il a viré psychopathe et c’est mis à tuer beaucoup de monde. Mort.
Thadeus Tucker : Amant d’une vampire du GC qui l’utilisait pour la contrebande. La vampire n’a pas été attrapé. Mort.
Milo Carson : Incarcéré pour démoniste, pilleur de blanque, tueur à gage, assassin. Possibilité qu’un démon soit lié à lui mais n’a pas été prouvé. Vivant, souvent en cellule d’isolement.


12 avril 1874 – Train de la Fondation et arrivée à Blackpoint Prison

Nous continuons nos recherches pendant le trajet. La rumeur du fantôme de Blackpoint Jack, un ancien détenu, semble très présente sur l’île. Il aurait noté une phrase sur sa cellule, la numéro 13 et tous ceux y ayant fait un petit séjour sont mortes de façon mystérieuse. Cette légende semble énormément affectée les prisonniers, moins leur directeur, SchoenHauer, qui semble très pieux de ce que je peux lire.
Nous apprenons également la présence de catacombe et crypte au sein de l’établissement où sont enterrés les prisonniers.
Quand nous arrivons, nous sommes accueillis par un gardien qui semble circonspect par ma présence et celle de James. Un enfant et une femme, même si cela ne m’enchante guère, cela est compréhensible. Toutefois, qu’il puisse penser que nous étions des enfants du Juge me plu très moyennement, mais passons.
En rentrant dans la prison, on peut apercevoir dans la salle des cellules la peau de la victime. Elle a été détendu et accroché tel un crucifix à l’envers. Une belle provocation qui me fit, je dois l’avouer, rire. Un rire nerveux, notre adversaire avait de l’imagination et semblait rancunier.
On nous mena ensuite dans le bureau du directeur. La pièce confirma sa réputation d’homme pieux avec la présence de nombreuses représentations religieuses. Il nous parle de ses inquiétudes par rapport aux prisonniers, par rapport à leur sécurité. Le meurtre et la petite scène qui nous accueillis, sont arrivés sans que personne ne s’en rende compte. Il nous indiqua ensuite que le partenaire de cellule de la victime se trouvait dans une salle d’interrogatoire et nous attendait.
C’est à partir de ce moment que le Juge commença ses étranges tiques. Certes, cela se révélait être efficace et nous permettait de rapidement déterminer la nature de la personne en face de nous, mais lancer du bout des doigts et de manière dédaigneuse de l’eau bénite sur nos interlocuteurs n’est pas la méthode la plus discrète et la plus courtoise. Mais passons.
En sortant du bureau, je ressens bien que quelque chose cloche dans cette histoire. Mes sens d’ange prennent le dessus et le fait bien comprendre qu’il y a bien quelque chose d’étrange dans cette endroit. Mes collègues ressentent la même chose que moi et James nous affirme qu’un démon n’a rien à voir là-dedans.


12 avril 1874 – 17h30 – Salle d’interrogatoire de Blackpoint Prison

Nous arrivons dans la salle où nous attend le prisonnier. Le Juge prend les devants et plante son regard dans celui de Clayton. Le pauvre s’est mis à hurler et à suer. Des rides envahirent son visage et ses cheveux devinrent blanc. J’interrompis cette « séance » en m’interposant et le séraphin nous indiqua dans un calme olympien que cet homme n’avait rien à voir avec le meurtre et qu’il a entendu les bruits de découpe. Puis il sorti sans aucun remord de la pièce.
Puis sans que je sache comment, Balthazar chuta, tombant sur la table qui assomma Clayton. Je pu ainsi remarquer le bandage qu’il avait au poignet et la blessure cicatrisée qu’il cachait, deux trous. Peut-être des seringues utilisées pour son traitement calmant, comme il était indiqué dans son dossier. Après ça, nous le laissons au gardien et allons rejoindre la morgue et notre victime.


12 avril 1874 – 18h30 – Morgue de BlackPoint Prison

Le médecin nous accueil et nous donne des blouses et gants avant de rentrer. De nouveau, James ne passa pas inaperçu. Il montra rapidement que toute cette affaire ne lui faisait ni chaud ni froid, indiquant qu’il était tout à fait compétent pour ce boulot. Il ne tiqua pas devant le corps de la victime, sans peau et yeux. Ces derniers ont été crevés. Le médecin nous indiqua que John Hallton était mort par exsanguination et hémorragie et qu’il n’y avait pas la présence de flaque de sang dans la cellule. La peau a été retiré post-mortem et de façon très précise, voir chirurgicale. Le médecin nous précisa également que son matériel n’a pas été volé et qu’il ne comprenait pas comme une telle chose a pu arriver.
Il nous donna également quelques informations sur la victime. Bien qu’il fît partie des derniers arrivant, il s’était rapidement fait une place dans la hiérarchie des prisonniers, notamment par le fait que c’était un gros bras. Il avait également trouvé une victime parmi les résidents de la prison, un certain Oliver Barrent.
Avant de partir, j’en profita pour lui demander sous quel forme Clayton prend son traitement. Il me répondit que c’était sou forme de comprimés et ne savait absolument pas d’où venait la blessure à son poignet.
Alors que nous allions quitter la morgue, le Juge recommença son stratagème. Bizarrement le médecin ne semblait pas avoir apprécié, mais au moins nous étions sûr.


12 avril 1874 – 19h – Salle des cellules et crypte de Blackpoint Prison

Nous décidons d’aller examiner le lieu du crime. Une fois arrivée dans la salle, nous remarquons l’ambiance pesante. James nous indique que la moitié des prisonniers sont terrifiés, mais qu’une autre partie semble faire semblant. Nous remarquons également qu’un bon nombre d’entre eux présente également le même bandage au poignet. Avant que nous arrivions à notre destination, un des gardiens nous interpella paniquer. Un nouveau corps a été retrouvé dans la crypte, celui d’un des gardiens qui faisait son tour de garde.
Sans attendre nous nous le suivons et arrivons devant le corps. Deux trous au niveau du cou. La question d’un vampire était déjà répondue, nous nous demandions par contre si nous avions affaire à un strigoi ou noctambule, par rapport à sa capacité à ne pas se faire remarquer.
Par pur précaution, le Juge préféra jeter quelques gouttes d’eau bénite sur le cadavre, mais cette fois l’effet fut concluant : le corps fuma. Balthazar réagit au quart de tour et lança un couteau mais le cadavre ne réagit pas. J’ai voulu réagir également, mais malheureusement, l’aiguille lumineuse se dirigea vers le genou en bois du mentaliste, lui donnant ainsi un handicape au niveau de ses déplacements.
Le corps restant toujours immobile, j’en profita pour regarder la pièce. L’un des tombeaux était explosé et ceux juste à côté portait le nom de Ottis Bennet et Bert Chapman. Deux prisonniers que la Fondation avait été envoyé. Le nom de celui explosé fut trouvé pas James qui reforma le tombeau est donna le nom de THADEUS TUCKNER. Celui
qui avait été l’amant d’une vampire du GC. Et avant même que nous pouvions en faire des conclusions, nous entendons un vacarme inhabituel.


12 avril 1874 – 20h – Entrée et embarcadère de Blackpoint Prison

Une émeute venait d’éclater. Les clefs du gardien qui était à nos pied avaient disparus. Nous entendons des coups de feu retentirent et la volonté des prisonniers de partir loin d’ici avec le bateau que nous avions pris et qui était toujours à l’embarcadère. Ni une ni deux, nous partons devant avec James pour essayer de contenir la situation qui était devenu catastrophique.
Une fois qu’ils sont dans ma ligne de vue, je me mets à tirer. Certains sont bien blessés et ils se mettent à couvert. J’aperçois l’un d’entre eux lécher le sang de son camarade au sol. Notre vampire avait donc bel et bien mordu une partie des personnes présentes pour les utiliser.
James invoque Onu. Il m’a même demandé au préalable à quelle distance il devait se mettre pour ne pas m’importuner. C’était adorable de sa part et j’étais ravie de voir qu’il avait pris mes conseils en compte, mais la situation était urgente. Je lui dis donc de ne pas se soucier de moi et d’envoyer son ami s’occuper des prisonniers.
Et ce fut une grossière erreur de ma part Je connaissais mieux que les autres le comportement du Juge, j’aurais dû faire attention. Je n’avais pas vu qu’il aidait Balthazar à remonter et qu’il était donc resté derrière. Et donc je n’ai pas fait attention qu’il soit assez éloigné de James lors de l’invocation d’Onu. Il est devenu totalement fou et j’ai bien cru que le pauvre démoniste allait passait un sale quart d’heure. Il montrait une véritable envie de meurtre à son égard.
Heureusement, si je puis dire, notre ennemi finit par se montrer. Une brume apparut au plafond, donnant l’ordre de nous arrêter. Les prisonniers firent demi-tour et organisèrent un blocus à l’entrée de la prison. J’essaya de viser la forme brumeuse avec une balle d’argent, mais malheureusement loupa ma cible, mais je remarque qu’il y a bien un corps physique derrière cette brume.
Je restai à couvert pour pouvoir recharger. Le Juge semble avoir eu un éclair de lucidité et attaqua les prisonniers au lieu de James, accompagné de Balthazar, pendant qu’Onu et James s’occupèrent de nos arrières. Le vampire en profita pour fuir et se diriger vers le bateau. Nous arrivons à le rejoindre à l’embarcadère, le séraphin, blessé, et le mentaliste était au combat contre lui. De nouveau je tire une balle d’argent et le touche.
Au lieu de s’enfuir, le vampire nous attaqua et s’en pris directement au Juge en matérialisant une lame d’ombre. Il arrive à contre-attaquer et à le blessé grièvement au niveau du torse. Balthazar envoie alors deux flèches afin de l’achever mais une ombre noire enveloppa le noctambule le protégeant. J’essaye alors d’attaquer à mon tour, mais ce fut une nouvelle fois un échec. James qui nous avait renvoie tenta également mais sans succès.
S’en ait suivis une discussion entre le séraphin et le vampire. Ce dernier clamait haut et fort d’être fière d’être un meurtrier et plongea malgré son état pitoyable,
suivit par le Juge. Avant qu’il ne disparaisse totalement dans les eaux noires, j’arrive à apercevoir son ombre se mouvoir et tente une dernière aiguille lumineuse. Son cadavre finit par remonter à la surface, je l’avais touché à l’oeil, l’achevant une bonne fois pour toute.
Nous avons finalement réussi à empêcher l’évasion. Tout a été reis en ordre par la suite. Il fallait maintenant déterminer si ce vampire avait agi seul ou s’il a toujours été en contact avec cette vampire du GC pour cette évasion. Fin de mission.


Note : James Murphy m’a prouvé une fois de plus son efficacité sur le terrain avec son compagnon Onu. Toutefois, il est indispensable de ne plus le mettre dans quelconque situation avec le Juge Von Castle. Le comportement de ce dernier a été plutôt douteux, bien qu’efficace à certains moments, mais intolérable envers James, montrant une nette animosité envers lui à la fin de la mission.
Revenir en haut Aller en bas
BPP262-1204.74-1 - Murder at Blackpoint Prison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Murder de la Convention
» Murder PArty à vitrolles le 28/03/09
» Not War But Murder / Birth of a Legend (ATO)
» Mieux que Prison break
» prison ball

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Fondation :: La Fondation Hellsing :: Manoir de la Fondation :: Rez-de-chaussée :: Espace de travail :: Bibliothèque :: Archives :: Rapports-